ACTIVITÉ ÉDUCATIVE

R7: High School Superhero – Du négatif au positif

 

 

 

 

 

DOMAINES COUVERTS:

Preventing, Responding

DOMAINES DU SEL:

Relationship skills, Self-awareness, Self-management, Social awareness

AUDIENCE:

Ages 11-13

APERÇU

Durée : 55 minutes

Résultats de l’apprentissage :

Les apprenants seront capables de :

  • Comprendre comment la cyberintimidation peut être combattue par une utilisation positive du langage.
  • Évaluer les avantages et les risques d’une intervention dans une situation de cyberintimidation.

Vocabulaire clé : langage, badinage, négatif, positif, intervention, défi, protagoniste, spectateur, avantages, protection, risques, soutien.

Ressources : Diapositives Google, jeu du super-héros du lycée.

Questions clés :

● Comment définiriez-vous quelqu’un qui exprime des opinions blessantes ou nuisibles…

○ …hors ligne ?
○ …en ligne ?

● Si vous voyiez quelqu’un être victime d’intimidation verbale, interviendrez-vous ?

○ Comment interviendrez-vous hors ligne ?
○ Comment interviendrez-vous en ligne ?

● Quels sont les avantages de l’intervention ou de l’attitude positive ?

● Quels sont les risques d’une intervention ?

○ Comment ces risques diffèrent-ils entre l’Internet et le hors Internet ?

● Quel pourrait être le résultat d’une intervention réussie ? (Que voudriez-vous voir se produire ensuite ?)

● Quels conseils avez-vous à donner pour lutter en toute sécurité contre la cyberintimidation ?

● Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut aider mais qui ne se sent pas capable d’interpeller directement un tyran ?

VEUILLEZ LIRE CES DOCUMENTS AVANT DE COMMENCER L'ACTIVITÉ
Télécharger la présentation PowerPoint de l’activité

 

 

 

 

 

 

 

Activité de démarrage (10 minutes)

Retourner les négatifs

Expliquez aux apprenants que cette session se concentrera sur les stratégies pour répondre à la cyberintimidation par une utilisation positive du langage.

Demandez à vos apprenants de réfléchir aux mots et phrases négatives qu’une cyberintimidation peut utiliser à l’égard d’une autre personne.

Pour chaque mot/phrase auquel ils pensent, demandez aux apprenants de “retourner” le langage et de le réécrire sous une forme positive. Par exemple, “Tu es laid !” pourrait être remplacé par “Tu es superbe !”.

Les apprenants doivent noter ces mots/phrases positifs dans une liste, qui pourra être utilisée dans l’activité principale.

Activité (30 minutes)

Soyez un super-héros de l’école secondaire !

Présentez le jeu High School Superhero aux apprenants et expliquez-en le principe : le joueur doit parcourir un lycée en transformant les propos négatifs en propos positifs et en effaçant les graffitis d’intimidation. Veuillez vous référer à ce guide pour savoir comment utiliser et jouer au jeu High School Superhero.

Expliquez aux apprenants que cette session se concentre sur la tâche “changer la parole” dans le jeu, plutôt que d’enlever les graffitis. En utilisant leur liste de langage positif, les apprenants doivent remplacer les mots négatifs du jeu par des mots/phrases positifs. Les apprenants peuvent être amenés à envisager de nouveaux mots/phrases qui ne figurent pas sur leur liste mais qui constitueraient la meilleure réponse possible.

Plénière (15 minutes)

Après avoir joué le jeu, discutez avec les apprenants de ce qu’ils pensent de cette technique qui consiste à transformer un langage négatif en langage positif :

  • L’inversion de la langue a-t-elle fonctionné ?
    Est-ce que le fait de demander, dire ou raisonner une brute pour qu’elle change ses mots négatifs en mots positifs pourrait fonctionner – en ligne ou hors ligne ? Pourquoi ?
  • Voyez-vous un problème à changer les mots de quelqu’un d’autre, même s’ils sont méchants ou haineux ?
  • Comment pourriez-vous utiliser cette technique d’inversion du langage en ligne ? (par exemple, répondre à un message négatif par un message positif).
  • Comment votre comportement positif peut-il avoir un effet sur les autres utilisateurs ? (par exemple, l’intimidateur, la cible, les autres utilisateurs témoins de la cyberintimidation).

Discutez de l’impact que pourrait avoir une intervention dans une situation d’intimidation :

  • Quels sont les avantages de l’intervention ou de l’attitude positive ?
  • Quels sont les risques d’une intervention ?
    ○ Comment ces risques diffèrent-ils entre l’Internet et le hors Internet ?

Enfin, demandez aux apprenants de réfléchir aux conseils qu’ils donneraient à.. :

  • Une personne qui souhaite s’opposer à la cyberintimidation en toute sécurité (par exemple, ne pas riposter, rester positif, savoir quand et comment s’éloigner).
  • Une personne qui veut aider mais qui ne se sent pas capable d’interpeller directement une brute (par exemple en utilisant des outils de signalement, en faisant une capture d’écran de la preuve, en demandant de l’aide au nom de quelqu’un d’autre).